1. Homepage
  2. A propos de Coolrec
  3. Journal de déchet

Van Gansewinkel boucle la boucle du recyclage du plastique

Aujourd’hui, Van Gansewinkel a signé un accord important avec l’entreprise Inverko Compounding B.V. établie à Emmen, en vue de la reprise d’une grande partie des activités de recyclage de plastique. Le recycleur de déchets et fournisseur de matières premières secondaires de haute qualité sera dorénavant en mesure de proposer des billes de plastique répondant aux spécifications des producteurs de biens de consommation, bouclant ainsi la boucle de valorisation des matières plastiques. La transaction devrait être clôturée d’ici le 1er juillet. Inverko Compounding restera actif dans le traitement de déchets ménagers.

Avec ce nouvel investissement, Van Gansewinkel fait un nouveau pas important en avant dans le développement de sa chaîne de matières premières. Dans le cadre de ce contrat, le recycleur de déchets reprend l’essentiel de l’infrastructure d’Inverko Compounding, à savoir les différentes lignes de traitement, les silos, le laboratoire, et l’infrastructure R&D. Les activités seront poursuivies via la filiale Coolrec, établie à Emmen, avec les mêmes collaborateurs. Inverko Compounding est spécialisé dans le traitement des matières plastiques mises au rebut afin de produire des billes de plastique répondant aux critères des fabricants de nouveaux biens de consommation.

Le reprise s’inscrit en toute logique dans la continuité des activités de Coolrec PHB, à Waalwijk, où les déchets d’équipement électriques et électroniques sont transformés en matières plastiques dures, propres et triées selon certaines propriétés, comme le polypropylène (PP), le polystyrène (PS) et l’acrylonitrile butadiène styrène (ABS). Avec la technologie nouvellement acquise, Coolrec pourra transformer et valoriser lui-même les matières plastiques en billes répondant à des spécifications précises et pouvant être directement utilisées dans les processus de fabrication de nouveaux produits. Ces matières plastiques secondaires de haute qualité présentent les mêmes qualités que les matières premières primaires, tout en étant nettement plus durables.

Marc Zwaaneveld, CEO de Van Gansewinkel : « Avec cet investissement, nous faisons un fantastique nouveau pas en avant vers l’économie circulaire. En tant que leader dans le secteur du traitement des déchets, nous démontrons volontiers qu’il est effectivement possible de boucler la boucle de l’utilisation et du recyclage des matériaux, et nous mettons ce principe en pratique. Ces dernières années, nous avons défini plusieurs parcours avec nos partenaires et investi considérablement dans notre propre recyclage des matières plastiques. Cette nouvelle activité vient donc clore notre chaîne de valorisation. Mais notre ambition ne s’arrête pas aux seules matières plastiques. Nous souhaitons également définir un trajet circulaire pour d’autres flux de matériaux. »

Avec sa filiale Coolrec, Van Gansewinkel se porte garant d’un recyclage de qualité des DEEE (déchets d’équipements électriques et électroniques). Coolrec recycle les déchets d’équipement électriques et électroniques afin de produire des matières plastiques, du métal et d’autres matières premières de qualité. Coolrec est leader de marché au Benelux et occupe aussi une position de premier ordre en Europe. Les produits au départ desquels Coolrec fabrique ses matières premières sont, notamment, les écrans, les frigos, le matériel informatique et les (petits) appareils électroménagers. Avec ses activités spécialisées en matière de recyclage du plastique (PHB), Coolrec traite également les flux provenant d’autres recycleurs DEEE.